AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La quête de Nebet

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La quête de Nebet   Mar 18 Juil - 23:38

Je suis Baketmout, deuxième fille de Ouser-Maât-Rê, Rê-mes-sou, le grand, le divin Horus sur Terre, fondateur de la XIX° dynastie, Ramsès II et de sa divine épouse, Néfertari, la belle d'entre toutes.
Je suis grande prêtresse d'Isis qui est l'épouse affectueuse et pleine de sollicitude, l'admirable compagne d'Osiris qui sut le seconder, la veuve endeuillée, la mère divine, la nourrice, la persécutée qui doit perpétuer le culte de son époux vaincu par le mal, cacher et défendre son enfant de ses ennemis avant qu'il ne devienne adulte et enfin la combattante qui fait obtenir l'héritage paternel à son fils.
Je suis Nebet de mon nom secret, seulement connu des prêtres et prêtresses d'Isis et de pharaon, mais en ces lieux il est révélé, car l'Egypte est loin et le monde qui m'a vue naître aussi.

Etant fille de roi, j'ai connu tous les privilèges et toutes les attentions dues à mon rang. J'ai appris à lire et écrire dès mon plus jeune age, j'ai reçu les enseignements de Rê et j'ai appris la loi de Maât.
Mais la vie de palais ne m'a jamais intéressée, les intrigues de la Cour et la recherche de popularité non plus, très vite je me détachais donc de mes frères et sœurs et de leurs préoccupations futiles. J'étais souvent seule et cela inquiétait mon père.
Pour mes 8 ans, il m'offrit un cadeau singulier … un scribe.
Je pensais "oh non encore un serviteur de plus pour me surveiller" mais je me trompais, Raia n'était pas là pour veiller à ce que je ne m'éloigne pas des jardins ou s'assurer que je ne manquais ni de pâtisseries ni de fards, il était là pour briser ma solitude.
Il avait perdu sa natte d'enfant mais n'était pas encore trop vieux pour jouer avec moi et petit à petit nous devînmes très proches, tels un frère et une sœur de vie.
Il m'aida à me perfectioner dans l'art du tracé des hiéroglyphes mais bien au-delà il devint mon confident, mon compagnon de jeu et de rire, nous parlions des heures entières de notre pays, de son histoire et du monde que nous aimerions explorer.

A 13 ans, j'entrais au service d'Isis et suivi les rites pour devenir grande prêtresse.
A18 ans on m'invita à suivre le parcours des mystères et j'acquis le rang auquel mon père m'avait destinée.
Les années passaient, paisibles au fil du Nil. J'acquis de plus en plus de connaissances de la magie et des mystères, tandis que Raia fut nommé Scribe de Philae et Fidèle attaché à ma maison.
En tant que représentante d'Isis sur Terre, j'assistais à toutes les cérémonies et tous les conseils du palais. Vint le jour où les Hitittes, nos ennemis des temps les plus reculés, souhaitèrent déposer les armes et signer un traité de paix.
Raia et moi y vîmes une formidable opportunité de voir le monde, j'allais donc demander audience à pharaon pour être son porte parole auprès du peuple hititte, je voulais porter le message de paix de mon père et être ses yeux et sa main pour signer le traité tant attendu.
Pour le convaincre, je lui promis d'emmener Raia pour me protéger et m'assister, mais mon père craignait de perdre sa fille et sa grande prêtresse. Il fallu donc toute ma détermination et le soutien de Raia pour qu'il accepter de me confier son sceau…

"Père, je regrette d'avoir failli à ma mission, mais on ne refuse pas les quêtes de Dieux, puisses-tu me pardonner, …"

Raia et moi nous mîres en route le premier jour du mois de Mésori, celui de la renaissance de Rê pour qu'il protège notre voyage.
Une nuit, alors que nous prenions du repos sous nos tentes à l'abri du froid du désert, Isis m'apparût en songes.

"Nebet, toi qui est ma servante sur Terre et devant les hommes, j'ai besoin de toi au-delà de ce que tu imagines. Seth rassemble ses forces et lève des armées, de plus en plus de serviteurs se rallient aux forces des ténèbres et ce, dans le plus grand secret. La Terre Noire est menacée, l'équilibre risque d'être rompu et Maât d'être vaincue par le chaos.
Il me faut une arme contre Seth, une arme donnée aux hommes d'un autre monde par d'autres Dieux. Il existe un portail Nebet et je veux que tu le franchisses pour moi, que tu observes ces hommes et leurs coutumes, que tu apprennes leurs secrets et leur histoire.
Mêles-toi à eux, sois de toutes leurs conquêtes et de toutes leurs batailles. Tu devras être aussi bien servante que maîtresse, apprentie qu'enseignante, deviens l'une des leurs et découvre le secret de cette arme, le monde dans lequel nous vivons en dépend…"

Je me réveillais en sursaut, mais je savais que ce n'était pas qu'un rêve, je sorti de ma tente et ne fut pas surprise de trouver un milan qui semblait m'attendre, l'oiseau s'envola et je le suivi.
Il m'emmena non loin de là, derrière une masse rocheuse et je vis un immense cercle de lumière dans lequel il me fit signe d'entrer. Le portail sans aucun doute.
Je sentis mon cœur battre à tout rompre, j'allais entrer dans un monde inconnu, laisser derrière moi ceux que j'aimais et mon avenir tracé pour me lancer dans une aventure dont je ne sortirais peut-être pas victorieuse et dès lors, mon monde serait réduit à néant avec moi.

J'aurais voulu que Raia soit là, qu'il m'accompagne, mais il dormait profondément et n'avait pas dû m'entendre partir. Le rapace me regardait fixement semblant s'impatienter, il lu dans mes yeux et me tendit alors du bout du bec une croix Ankh attachée à un fin fil en argent. Je l'attachais à mon cou, la croix de vie me protègerait durant mon périple…
Sans un regard de plus en arrière je franchis le cercle …

Voilà 3x33 vies que j'erre de mondes en mondes, à la recherche de l'arme désirée par ma maîtresse, le temps n'a pas d'importance, il n'est pas le même ici que dans mon monde natal et c'est donc avec curiosité et intérêt que j'apprends tout ce que je peux des diverses civilisations que je croise.
J'ai fais vœux de n'utiliser la magie que j'ai reçu d'Isis qu'en cas d'atteinte à ma vie et je vis donc simplement du travail que je trouve. J'ai connu tous les rangs, comme l'avait prédit ma déesse : "de la servante à la maîtresse" …

Mes pas m'ont mené à ce village étrange, perdu dans une immense clairière, fait de tentes. Des voyageurs aussi à n'en pas douter.
J'apperçois ça et là des races différentes assises ensemble autour du feu à deviser comme si ils se connaissaient depuis toujours. Mais où suis-je ?

Tout à coup j'aperçois quelque chose qui me fait frémir, je n'ose en croire mes yeux, une hallucination due à la fatigue de mon long périple sans doute, cela ne se peut …
Je m'approche lentement ne quittant pas des yeux l'objet de ma curiosité, plus je m'approche et plus mon cœur bat dans ma poitrine, c'est bien lui à n'en pas douter : un homme à tête d'ibis noir tenant le calame, le pinceau et le lotus, l'image de Thot, Dieu des scribes, le Dieu de Raia, une image de mon monde, comment est-il possible qu'ils connaissent cela ici ?
Plus troublant, ces deux lettres de cette langue apprise au cours de mes vies, un R et un N enlacés, cela ne se peut … il faut que je sache …
Ce blason est à l'entrée d'une sorte de tente dont les côtés manquent, c'est juste un toit de toile épaisse, il y a là des tables pour se restaurer et au fond de cet endroit se trouve un homme qui me tourne le dos, vaquant à ses occupations.
Je franchis les quelques pas qui nous séparent …….
Revenir en haut Aller en bas
Ghym
Rêveur
avatar

Nombre de messages : 499
Age : 33
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: La quête de Nebet   Mer 19 Juil - 0:09

[HRP]Hello !

Un joli BG, mais qui ne nous dit pas ce que tu cherches ici '^^

Veux-tu rejoindre le groupe, ou simplement établir des contacts ? [/hrp]

_________________
Savoir et Liberté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://librereve.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La quête de Nebet   Mer 19 Juil - 0:16

Bonsoir,

Tu auras la réponse très bientôt, la patience est la mère des vertus Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ghym
Rêveur
avatar

Nombre de messages : 499
Age : 33
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 02/08/2005

MessageSujet: Re: La quête de Nebet   Mer 19 Juil - 0:19

Et qui a dit que j'étais vertueux ? '^^

M'enfin, j'attendrai...

Puis d'abord, c'est quoi ces rôlistes d'Arlon qu'on connait pas? :/

Ma prof d'anglais en rétho ?

_________________
Savoir et Liberté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://librereve.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La quête de Nebet   

Revenir en haut Aller en bas
 
La quête de Nebet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Labo Lierre :: Partie publique :: Récits-
Sauter vers: